1.Introduction

Ce tutoriel vous donnera une explication claire sur l’utilisation de Myddleware.

Dans ce processus, nous allons connecter deux solutions SuiteCRM et Prestashop étape par étape.

Vous pouvez également suivre ce tutoriel en utilisant une autre application déjà connectée à Myddleware comme Salesforce, Magento …

Pour commencer, connectez-vous à Myddleware et créez vos connecteurs pour ces solutions.

NB : dans ce tutoriel nous utilisons les termes « module » et « objet » de manière interchangeable.

2.Connecteur

Qu’est-ce qu’un connecteur?

Un connecteur est l’interface qui permet à Myddleware de se connecter à la solution (SuiteCRM ou Prestahop par exemple). Grâce à lui, Myddleware est capable de lire les données d’une solution et/ou écrire des données dans la solution cible.

Commençons par nous connecter à Myddleware en entrant votre identifiant et votre mot de passe :

Créons maintenant un connecteur pour donner à Myddleware l’accès à Prestashop et à SuiteCRM. Cliquez sur « Connector » puis « Create »:

Ensuite, sélectionnez SuiteCRM dans la liste des solutions, ajoutez les paramètres, nommez votre connecteur, testez-le et si la connexion est OK, cliquez sur « Save the connector »:

 

Myddleware est maintenant capable et prêt à lire ou à écrire dans SuiteCRM.

 

De la même manière, nous allons maintenant créer le connecteur pour Prestashop:

3.Règle

Dans ce chapitre, nous allons créer la première règle.
L’objectif est d’envoyer tous les clients de Prestashop vers l’objet compte de SuiteCRM.

3.1. Première règle

Ce chapitre concerne la création des règles.

La création de règles est primordiale dans Myddleware. Elle guide Myddleware sur la manière de traiter les données et de les transférer.

3.1.1.Sélection des données

Pour créer votre première règle, cliquez sur « Rule  » puis « Creation »:

Ensuite, suivez ces étapes:

 

  1. Cliquez sur la solution source : il s’agit de la solution à partir de laquelle Myddleware va lire les données.
  2. Cliquez sur la solution cible : il s’agit de la solution où Myddleware va écrire les données.
  3. Ajoutez un nom à votre règle.
  4. Sélectionnez le connecteur que vous avez créé pour la solution source.
  5. Sélectionnez le connecteur que vous avez créé pour la solution cible.

 

Pourquoi y a-t-il une liste de connecteurs ? Myddleware vous permet d’avoir plusieurs connecteurs pour une solution au cas où vous voulez connecter plusieurs versions de la même solution ou si vous voulez avoir des connecteurs différents avec des autorisations différentes.

 

Si tous les connecteurs sont toujours valides, vous pourrez sélectionner l’objet correspondant à la date à laquelle vous souhaitez effectuer le transfert

Nous souhaitons créer un compte dans SuiteCRM pour tous les clients de Prestashop. Sélectionnez donc l’objet « client e-shop » pour Prestashop et l’objet « Compte » pour SuiteCRM. Puis cliquez sur  » Go to mapping ».

3.1.2.Mapping des champs

Le mapping des champs vous permet d’indiquer les données que vous souhaitez transférer à partir de votre application source. Commençons par ajouter l’email.

Le mapping est facilité par un système de drag and drop. Il vous suffit de sélectionner le champ source en le faisant glisser et en le déposant sur le champ de destination. Vous pouvez faire de même en transférant le champ « note » sur le champ « Description », et le champ « Site Web » sur le champ « Site Web ».

Maintenant nous allons fixer une valeur pour le champ account_type. Nous voulons   que tous les comptes créés par Myddleware via cette règle soient de type « Client ». Pour ce faire, cliquez sur « Créer une formule » dans le champ account_type :

Myddleware ouvre alors un pop-up pour créer votre formule. Vous pouvez utiliser la liste déroulante « Cible » correspondant à toute la liste déroulante de l’objet cible.

Sélectionnez « Client » dans la section  » account_type  » de cette liste. Puis cliquez sur le bouton « copier le texte » à droite dans la zone de formule:

Enfin, cliquez sur « Confirmer » pour valider votre formule:

Nous voulons maintenant envoyer les champs « prénom » et « nom » de Prestashop au « nom du compte » dans SuiteCRM. Nous avons 2 champs dans Prestashop et un seul dans SuiteCRM. Nous devons donc créer une autre formule pour concaténer prénom et nom.

La première étape, sera de glisser les champs « prénom » et « nom » et de les déposez sur le champ cible « Nom ». Le champ « Nom » du module compte doit ressembler à ceci:

Puis cliquez sur « Créer une formule » dans le champ « nom ».

Pour insérer un champ dans votre fomule, vous devez double-cliquer sur ce champ.

Double – cliquez donc sur « prenom » et « nom ». Nous souhaitons ajouter un espace entre le prénom et le nom. Pour ce faire, nous utilisons le « . » pour concaténer le texte. Votre formule doit être celle-ci:   {Firstname}. “ ”. {Lastname}

Enfin, cliquez sur « Confirmer » pour valider votre formule:

Le mapping des champs est terminé, vous pouvez maintenant le tester pour contrôler votre règle. Cliquez sur « Simulation » et « Test de données ». Myddleware obtiendra les dernières données de Prestashop et les transformera avec votre propre règle. Evidemment, le test ne fonctionnera que si vous avez au moins une donnée dans votre application source.

Nous parlerons des onglets « Relations » et « Filtres »   dans un autre chapitre.

3.1.3.Confirmation de la règle

Pour terminer la création de cette règle, cliquez sur « Confirmation » :

Vous verrez 2 paramètres:

  1. Type de synchronisation:En fonction de la solution, vous pourriez avoir   le choix de lire les nouvelles données créées ou toutes les données créées / modifiées dans l’objet source. Si vous souhaitez envoyer uniquement les nouveaux clients créés dans Prestashop vers  SuiteCRM, il suffit donc de sélectionner  “Create data only” (Création de données uniquement).

Autrement, si vous voulez envoyer les clients modifiés de Prestashop  vers  SuiteCRM, sélectionnez “ Create and update data” (Créer et modifier les données). Dans notre exemple, nous sélectionnons « Créer et modifier les données ». Ce processus est basé sur la date de reference que vous pouvez configurer. (Cf chapitre suivant sur la « date de référence »).

  1. Le champ « Fields to avoid duplicates » : vous pouvez sélectionner l’un de ces champs (« email » ou « name ») si vous voulez que Myddleware vérifie si un enregistrement avec la même valeur existe déjà dans la solution cible. Si le cas se présente, Myddleware ne mettra pas à jour ces données et ne créera pas un doublon. Mais pour pouvoir dupliquer un champ, il doit être présent dans mapping des champs.

Dans notre exemple, nous sélectionnons « Email ».

Enfin, cliquez sur « Confirm » pour créer la règle. Après quoi, la page contenant le détail de votre règle devrait apparaître.

3.1.4.Détails de la règle

Lorsque vous ouvrez une règle, tous ses détails apparaissent:

Vous verrez un bouton On /Off permettant d’activer la synchronisation automatique. Si cette option est activée, le job qui synchronise les données dans la tâche d’arrière-plan exécute cette règle. Si elle est désactivée, le job d’arrière-plan  n’exécutera pas cette règle. Consultez le guide d’installation si vous souhaitez plus d’informations sur ce bouton et comment mettre en place la tâche de fond.

Vous verrez ces boutons:

  • Exécutez la règle : Il vous permet d’exécuter manuellement la règle même si le bouton « Activation de la synchronisation automatique » est désactivé.
  • Modifier la règle: Cela vous permet d’éditer la règle.
  • Afficher les transferts: Il vous permet de voir tous les transferts de données générés par la règle.
  • Supprimer la règle: Il vous permet de supprimer la règle.

Vous pouvez également voir tous les onglets si vous voulez afficher le mapping des champs, les relations, les filtres ou les paramètres.

Nous allons détailler ces paramètres dans le chapitre suivant.

3.1.5.Paramètres

Lorsque vous ouvrez une règle, cliquez sur l’onglet parametres:

Vous verrez 2 paramètres sur la gauche:

  • La date de référence: c’est la date que  Myddleware utilise   pour   les données  en lecture à partir de l’application source. Par exemple, si vous indiquez la date d’aujourd’hui seules les données créées ou modifiées (selon le mode de votre règle : données  modifiées pour le mode « Création et modification de données », données créées pour le mode « Création de données seulement ») à partir d’aujourd’hui seront envoyées à votre application cible. Si vous souhaitez migrer vos données, il vous suffit de mettre cette date dans le passé. Ainsi, toutes les données créées / modifiées après cette date seront lues par Myddleware.

 

  • Suppression de données: Vous pouvez demander au système de supprimer les données transférées de votre règle après x jours. Pour utiliser cette fonctionnalité, vous devez définir la tâche d’arrière-plan « Clear data » (effacer les données). Consultez le guide d’installation pour plus de détails. Pour votre information, ce job va supprimer toutes les données que vous aurez transférées pour cette règle, sauf les identifiants qui sont nécessaires au bon fonctionnement de Myddleware.

 

A droite, un bouton (« simulate data ») vous permet de simuler le nombre de données que Myddleware lira en fonction de la date de référence. La date de référence peut également être   modifiée selon vos besoins. Cliquez ensuite sur « Save » (enregistrer) pour simuler le nombre de transferts.

3.1.6.Exécutez la règle

Votre règle est maintenant prête. Si vous n’avez pas modifié la date de référence, vous pouvez créer un nouvel enregistrement dans votre application source.

Revenez ensuite à votre règle et cliquez sur « Exécuter la règle » :

Lorsque Myddleware revient à la règle, une page d’information apparaît. Elle contient un lien qui vous redirigera vers la tâche en cours d’exécution.   Vous pouvez cliquez dessus pour consulter cette tâche.

Dans notre exemple, il n’y a qu’un transfert, mais vous pouvez envoyer plusieurs données en une seule tâche.

Les transferts peuvent alors être ouverts en cliquant sur « Afficher les transferts » :

Tous les transferts pour cette règle seront affichés:

Vous pouvez ensuite cliquer sur chacun des transferts pour les ouvrir :

Vous verrez alors ce que Myddleware a lu dans l’application source et ce qui a été envoyé dans l’application cible.

A ce stade, votre règle est opérationnelle. Créons maintenant une autre règle liée à celle que vous avez déjà créée.

3.2.1.Sélectionnez les données

Pour créer une règle permettant à deux règles d’être reliées entre elles, les deux règles doivent avoir le même connecteur.

Créons donc cette nouvelle règle avec les mêmes applications et connecteurs   en sélectionnant les objets « commande clients » de Prestashop et « Opportunités »  de SuiteCRM (utilisez le bouton « sélectionnez les modules » ).

Puis cliquez sur « Aller au mapping des champs ».

3.2.2.Mapping des champs

Vous pouvez mapper vos champs de la manière suivante :

Lorsque nous transformons une date, il nous faut souvent modifier le format car elle n’a pas toujours le même format suivant les applications. Dans ce cas, nous souhaitons transformer la date de la commande (date_add) en date de fin de l’opportunité (format date). Créons donc la formule :
changeFormatDate( {date_add}, "Y-m-d H:i:s", "Y-m-d" )

Pour pouvoir filter sur la date à l’avenir, il faut mapper le champ Prestashop « Valid » sur n’importe quel champ dans SuiteCRM. Cela nous permettra plus tard de filtrer sur la date.

Nous allons maintenant créer notre première relation.

 

3.2.3.Créer une relation

Nous pouvons créer des relations dans Myddleware permettant de transférer non seulement des données non reliées entre elles mais également tout un modèle de données.

Ici, pour envoyer la commande dans SuiteCRM et la lier au compte auquel elle appartient, il nous faut d’abord récupérer l’identifiant du compte correspondant au client lié à la commande  dans Prestashop.

Pour ce faire, nous relierons cette nouvelle règle à la règle précédente où nous serons en mesure de trouver l’identifiant du compte SuiteCRM.

Nous récupérons donc l’identifiant du compte SuiteCRM à partir de la règle « Client » en utilisant l’identifiant du client dans la commande Prestashop. Nous approfondissons ce point dans la partie 6 de ce tutoriel, « Approfondissement ».

3.2.4.Filtrez vos données

Vous pouvez également décider de filtrer les données que vous souhaitez envoyer dans votre application cible. Pour ce faire, cliquez sur l’onglet « Filtres »:

Ici, nous voulons garder seulement les commandes avec le champ « valid » égal à 1. Ces commandes uniquement seront envoyées vers SuiteCRM.

Vous pouvez maintenant enregistrer votre règle

3.2.5.Exécutez La Règle

Pour exécuter votre règle, cliquez sur « Exécuter la règle »:

Ouvrez un transfert et vous verrez que Myddleware a récupéré l’identifiant du compte du client dans la commande de Prestashop en utilisant la règle « Client » créée précédemment.

L’opportunité dans SuiteCRM est maintenant reliée au compte Prestashop.

4.Transfert

Le transfert est l’enregistrement qui garde les données lues dans l’application source, transformées par Myddleware et envoyés à l’application cible.

4.1.Rechercher des transferts

Si vous cliquez sur « Transfer » puis « List », vous serez en mesure de rechercher des transferts. Par exemple, vous pouvez effectuer une recherche par la règle et par le statut:

 

4.2.Détails des transferts

Il y a 3 parties distinctes dans un transfert:

  1. Les données d’en-tête:
    • Nom de la règle et version de ce transfert
    • Statut lié au statut global (voir ci-dessous):
      • New (Open): Lorsque le transfert est créé.
      • Create_KO (Annuler): Lorsque la création de transfert a échoué.
      • Filter (Cancel): Lorsque le transfert est filtré en raison du filtre sur la règle.
      • Filter_OK (Open): Lorsque le transfert n’est pas filtré.
      • Filter_KO (erreur): Lorsque Myddleware n’a pas réussi à vérifier si le transfert doit être filtré.
      • Predecessor_OK (Open): Quand tous les transferts avec les memes ID source sont fermés.
      • Predecessor_KO (Erreur): Lorsque qu’au moins un transfert avec le même ID de source n’a pas été fermé. Myddleware attendra que l’autre transfert ait été envoyé avec succès avant d’envoyer ce transfert. Dans notre exemple, nous ne pouvons pas mettre à jour le statut d’une commande si cette commande n’a pas été créée dans l’application cible.
      • Relate_OK (Open): Si tous les transferts se rapportant à ce transfert (dans une autre règle liée) sont fermés.
      • Relate_KO (erreur): Lorsqu’au moins 1 transfert se rapportant à ce transfert (dans une autre règle liée) n’est pas fermé. Dans notre exemple, nous ne pouvons pas envoyer une commande si le client n’a pas été envoyé.
      • Transformed (Open): Lorsque le transfert est transformé avec succès.
      • Error_transformed (erreur): Lorsque Myddleware n’a pas réussi à transformer le transfert.
      • Ready_to_send (Open): Lorsque le transfert est prêt à être envoyé vers l’application cible.
      • Error_history (erreur): Lorsque Myddleware n’a pas réussi à obtenir les données de l’application cible (seulement dans le cas où le transfert sert à mettre à jour les données dans l’application cible).
      • Send (Fermé): Lorsque le transfert est envoyé avec succès.
      • Error_sending (Erreur): Lorsque Myddleware n’a pas envoyé les données à l’application cible.
      • No_send (Annulé): Quand il n’y a pas d’identification entre les données de l’application cible et celles que  Myddleware doit envoyer.  Myddleware annule donc le transfert.
      • Cancel (Annuler): Lorsque le transfert est annulé manuellement.
    • “Mode” indique le mode de la règle liée au transfert:
      • 0: La règle créera et mettra à jour les données de l’application cible.
      • C: La règle créera seulement des données dans l’application cible.
      • S: La règle recherche des données dans l’application cible (pas de création, ni de modification).
    • Type de transferts :
      • C: Le transfert crée des données vers la cible.
      • U: Le transfert met à jour les données vers la cible.
    • Statut global
      • Ouvert: Le transfert est toujours en cours.
      • Annulé: Le transfert a été annulé.
      • Erreur: Le transfert est verrouillé et présente une erreur.
      • Fermé: Le transfert a été envoyé avec succès.

 

  1. Le détail des données en 3 parties
  • Source: Données lues dans l’application source
  • Cible: Données envoyées à l’application cible
  • Historique: Si le transfert met à jour les données dans l’application cible, Myddleware sélectionne les données de l’application cible avant de les modifier.

 

  1. Les logs avec le transfert et le statut de son historique

4.3.Gérer des transferts en erreur

Lorsqu’un transfert est erroné, vous pouvez le modifier en le renvoyant   ou l’annuler. Pour pouvoir modifier les données, double – cliquez sur les données cible, modifiez les données et cliquez sur l’icône de validation.

Ensuite, essayez de renvoyer les données vers l’application cible en cliquant sur « reload the transfer » (Relancer le transfert). Vous pouvez aussi l’annuler en cliquant sur « Cancel the transfer » (Annuler le transfert).

4.4.Action de masse

Vous pouvez relancer ou annuler plusieurs transferts en même temps dans la vue de la liste de transferts.

NB: seuls les transferts en erreur peuvent être rechargés ou annulés.

Sélectionnez le transfert que vous voulez relancer ou annuler, puis cliquez sur « (Annuler le transfert)  »  ou « Relancer le transfert  » :

Nous verrons comment gérer les tâches dans le chapitre suivant:

5.Tâche

Une tâche est une exécution du programme qui lit des données, gère tous les transferts non fermés (ou les annule   à partir de l’application source), puis les envoie vers l’application cible.   De nombreux transferts peuvent être effectués en une seule tâche.

Pour la liste des tâches, cliquez sur « Tâche » puis sur « Liste » :

Ensuite, ouvrez une tâche en cliquant sur son identifiant pour voir les details de ce qui s’est passé lors de l’exécution de la tâche:

Si la tâche est toujours en cours (statut : Start),   vous aurez l’option de   cliquer sur 2 boutons:

  • « Refresh » (Actualiser) pour actualiser la page, consulter la tâche en cours d’exécution et voir quand elle se termine.
  • « Stop »: Pour arrêter la tâche.

 

6.1.Relations

Dans l’exemple ci-dessus, nous vous avons montré comment créer une relation, en conservant les modèles de données de chaque application. Les clients et les commandes de Prestashop ont été envoyés aux comptes et opportunités dans SuiteCRM.

Dans les exemples ci – dessous, vous apprendrez comment créer une relation avec des modèles de données différents:

  • One to many: Les données de Prestahop dans le module client seront envoyées vers SuiteCRM dans les modules de compte et de contact.
  • Many to one: Les données de Prestashop dans les modules clients et adresses seront envoyées vers SuiteCRM dans le module Comptes.

6.1.1.Relation One to Many

Créons maintenant 2 règles qui serviront à envoyer 1 module de l’application source vers 2 modules SuiteCRM, l’application cible. Nous avons déjà créé la règle qui envoie les clients Prestashop aux comptes SuiteCRM. Maintenant, nous allons réutiliser le même module  client de Prestashop et l’envoyer  vers le module “contacts” de SuiteCRM.

Créons cette règle:

Rendez-vous sur l’onglet mapping des champs et cliquez sur les champs nom, prénom, anniversaire ou courriel.

Ensuite, ouvrez l’onglet « Relation ». Nous voulons relier les contacts aux comptes correspondants déjà envoyés vers SuiteCRM via une règle précédente. Dans ce scénario, Myddleware devrait reécupérer l’ID du compte SuiteCRM dans la règle précédente et l’envoyer vers le contact afin de lier ce contact au compte déjà créé :

Maintenant, sauvegardez la règle et lancez-la. N’oubliez pas de mettre la date de référence dans le passé, si vous souhaitez récupérer des données déjà existantes dans Prestashop.

Et maintenant, ouvrez un transfert. Vous allez vous rendre compte que Myddleware a trouvé le bon compte et a créé le lien avec le contact.

L’identifiant « 1 » est utilisé   2 fois dans les données source, une fois pour le contact, une fois pour le compte. Vous venez de créer votre première relation one to many, un client pour deux enregistrements (contact et compte).

6.1.2.Relation Many to One

Ici, nous voulons créer 2 règles servant à envoyer 2 modules de l’application source vers 1 module SuiteCRM. Nous avons déjà créé la règle qui envoie le client Prestashop au module compte de SuiteCRM . Maintenant, nous voulons envoyer les adresses des clients Prestashop vers les comptes SuiteCRM.

Créons cette règle:

Rendez-vous sur l’onglet « mapping » des champs et choisissez quelques champs comme adresse 1, adresse2, ville, code postal …

Ensuite, ouvrez l’onglet « Relation ». Nous voulons envoyer les adresses aux comptes déjà envoyés vers SuiteCRM via une règle précédente. De la meme manière que l’exemple précédent, Myddleware aurait à  récupérer l’ID de compte SuiteCRM à partir de la règle précédente et mettre à jour ce compte :

Ici, nous utilisons l’ID du compte à savoir l’identifiant du module cible dans la règle actuelle, donc ce transfert ne fera que mettre à jour les données.

Maintenant, sauvegardez la règle et lancez-la. N’oubliez pas de mettre la date de référence dans le passé, si vous souhaitez récupérer les données déjà existantes dans Prestashop.

Maintenant, ouvrez un transfert et vous verrez que Myddleware a trouvé le bon compte à mettre à jour:

Le transfert et le compte sont maintenant mis à jour comme prévu.

6.2.Règle bidirectionnelle

Dans notre exemple, nous vous avons montré comment envoyer les données de Prestashop vers SuiteCRM. Mais en réalité, Myddleware vous permet d’envoyer des données dans les deux sens, de Prestashop à SuiteCRM et de SuiteCRM à Prestashop.

L’une des règles que nous avons créée est celle qui permet l’envoi des clients Prestashop vers le module contact de SuiteCRM. Dans ce cas, seules les modifications des données dans Prestashop   seront envoyées vers SuiteCRM. Cependant, si le contact est modifié dans SuiteCRM, la modification ne sera pas envoyée vers Prestashop.

Nous allons donc créer une nouvelle règle pour envoyer la modification des contacts SuiteCRM vers Prestashop. Selectionnez les mêmes modules et connecteurs que vous avez utilisés dans la règle précédente, mais dans le sens opposé:

Rendez-vous sur l’onglet du mapping des champs et choisissez au moins les champs nom, prénom et email. Assurez-vous de ne pas utiliser un champ qui sera mis à jour à chaque fois comme la date de modification de l’enregistrement. Vous risqueriez de créer une boucle infinie.

Ensuite, cliquez sur l’onglet “validation”. Un nouveau champ apparaît : « Synchronisation bidirectionnelle » permettant de sélectionner les règles opposées. Sélectionnez la règle opposée et cliquez sur « Valider »:

La règle opposée s’affiche sur la vue détaillée de la règle:

Activez les deux règles. Maintenant, pour tester votre règle bidirectionnelle, modifiez un client Prestashop, et sur la vue de la liste de règles et cliquez sur « Exécuter toutes les règles actives » :

Maintenant, ouvrez la tâche et vous verrez que le contact a été envoyé vers SuiteCRM.

Ainsi, dans SuiteCRM, le nom du contact était « test Doe » et nous avons envoyé « Doe ».   Le nom est maintenant   modifié dans SuiteCRM. Revenez maintenant   à la vue de la liste de règles et cliquez à nouveau sur « Exécuter toutes les règles actives ». Un autre transfert est envoyé   à la suite de la lecture des données de SuiteCRM par Myddleware. L’outil détecte alors la modification que nous venons de faire, mais cette fois-ci, Myddleware bloque le transfert automatiquement afin de ne pas créer une boucle infinie :

Les  données   ayant déjà été déjà mises à jour dans Prestashop (ce qui est normal, puisqu’il s’agit de l’application source), Myddleware n’a détecté aucune modification à envoyer vers Prestashop donc Myddleware a annulé les transferts, bloquant la création d’une boucle infinie.

Maintenant, vous devez faire ce test dans la direction opposée. Pour ce faire, modifiez le contact dans SuiteCRM et revenez à la vue de la liste de règles et cliquez à nouveau sur « Exécuter toutes les règles actives ». Vous ne devriez avoir à lancer la règle qu’une fois seulement   et pas 2 fois   comme précédemment. En fait, cela dépend de quelle règle est envoyée en premier lorsque vous cliquez sur « Exécuter toutes les règles actives ». Dans un sens, vous devez cliquer sur « exécuter toutes les règles » 2 fois, dans l’autre sens, une fois   est suffisant.

À ce stade, votre modification dans SuiteCRM est envoyée vers Prestashop:

Myddleware détecte ensuite la modification dans Prestashop et va essayer de l’envoyer vers SuiteCRM. Mais une fois de plus, le transfert sera annulé par l’outil pour ne pas créer de boucle infinie.

Si le transfert n’est pas annulé, votre serveur continuera à mettre à jour  les mêmes contacts à chaque fois. Pour éviter cela, vous devrez détecter pourquoi le transfert n’est pas annulé. C’est peut-être parce que vous utilisez la date de modification, ou parce que le format de données n’est pas le même entre vos deux applications. Pour résoudre ce problème, supprimez les champs de votre règle ou créez une formule pour avoir les mêmes données dans les deux applications.

Suggérer  de  modifier